SIVOM d'Ambert

Dernière mise à jour le 25/11/2016
Partager

Contrat territorial Dore amont

Contexte environnemental du Bassin versant de la Dore amont

D’une durée de 5 ans s’étendant sur la période 2015-2019, le Contrat territorial de la Dore amont a pour ambition la réalisation d’actions en vue d’atteindre les objectifs fixés par la Directive Cadre européenne sur l’Eau (DCE) ainsi que de répondre aux dispositions déclinées dans le Schéma d’Aménagement des Eaux de la Dore.

La démarche repose sur la réalisation d’une étude préalable au contrat qui a permis de dégager les différents enjeux prioritaires sur le bassin versant.


Avec une surface d’environ 646 km², le bassin versant de la Dore amont représente plus d’un tiers de celui de celle-ci.



La rivière Dore s’écoule sur un relief accidenté constitué des monts du Forez, de la plaine alluviale d’Ambert et des hauts plateaux du Livradois. Son réseau hydrographique s’est essentiellement développé sur un socle cristallin composé de roches métamorphiques (gneiss et migmatites) et de quelques inclusions plutoniques (granites).

L’orogénèse des différents massifs a conduit à la création d’un bassin d’effondrement qui s’est par la suite rempli de sédiments sableux ou sablo-limoneux et constitue aujourd’hui le bassin d’Ambert.

Le réseau hydrographique à dominante superficielle doté de nombreux affluents constitue un réseau de plus de 500 km de linéaire (472 km de Masses d’Eau.

La Dore prend naissance sur la commune de Saint-Germain-l’Herm, dans le Livradois, à 1065m d’altitude. D’abord torrentiel, le cours d’eau adopte des faciès d’écoulement plus calmes dans la plaine d’Ambert où il alterne entre flux turbulents et laminaires. Au sortir de cette plaine, les nombreux affluents de forte pente qu’il reçoit, couplés à une nouvelle rupture de pente, lui confèrent un régime plus rapide.

Le territoire est composé d’une mosaïque d’habitats diversifiés avec la présence d’espèces végétales (trèfle d’eau, laîche des tourbières, drosera,…) et animales rares ou menacées (moule perlière, loutre, écrevisse à pattes blanches, truite fario, chabot, …). On recense un nombre important de sites inventoriés présentant un intérêt écologique d’inventaire (30 sites ZNIEFF de type 1, 3 sites ZNIEFF de type 2) ainsi que les sites Natura 2000 « Dore et affluents » (FR8301091) et « Rivières à moules perlières » (FR8301094) illustrant la richesse écologique du territoire (Cf carte ci-dessus). Plus de 3114 Ha sont actuellement couverts par le réseau Natura 2000 sur le sous bassin versant.

Contexte environnemental du Bassin versant de la Dore amont



En savoir plus